AccueilL’écoleL’équipe pédagogiqueMichèle Houdin

Michèle Houdin


Michèle Houdin bénéficie d’une haute réputation sur un plan professionnel grâce aux différents chantiers nationaux et internationaux qu’elle effectue. Elle a, par exemple, conçu et réalisé tous les enduits décoratifs du Musée des Arts Premiers à la demande de l’architecte Jean Nouvel.

 


Principales références

Michèle compose pour « 123 MATIERES » plusieurs formules exclusives parmi lesquelles :
– La « Terre Soyeuse » mélange à base d’argile et de chaux aérienne proche du Tadlakt.
– Le « Stuc Ciment » composé de chaux aérienne et de liants hydrauliques.
– Le « stucargil’ » un badigeon d’argile rendu stuquable.

Elle réalise tous les enduits des magasins Nature et Découverte.
Elle se spécialise dans les boutiques de prestiges et réalise des chantiers pour Lanvin et Yves St Laurent.
Elle est appelée au Maroc pour réaliser les enduits d’un Hôtel de luxe, à St Barthélemy sur un chantier de villa de luxe, ou encore en Turquie et en Grèce.

Michèle Houdin, en femme du Sud, éprouve une affection et un penchant naturels pour les enduits minéraux et notamment la chaux aérienne. Hélas, ce matériau est totalement méconnu des Parisiens, et toutes les tentatives de présentation sont des échecs. Qu’à cela ne tienne, Michèle découvre en 1999 les vertus de l’argile lors d’un voyage au Maroc alors qu’elle étudie le Tadlakt.

Elle décide alors de créer une nouvelle famille dans le domaine de la décoration intérieure : les enduits et badigeons minéraux décoratifs.

L’engouement pour les matières naturelles et pour la chaux commence dans les années 2000, en même temps que l’ouverture d’un nouveau show room, intégralement consacré aux enduits minéraux décoratifs et basé sur trois liants : minéraux l’argile, la chaux aérienne et le ciment.


Formation

Après une première « vie professionnelle » de 15 ans où elle se spécialise déjà dans le traitement de coloris naturels (végétaux), Michèle, au hasard d’une réhabilitation de sa maison, fait la connaissance des Cours Renaissance à Montreuil.

Elle découvre par ce biais ce fabuleux métier de peintre-décorateur et décide aussitôt de son avenir. Plutôt que d’opter pour un stage court, elle décide d’effectuer la formation complète d’une année aux cours Renaissance d’où elle en sort diplômée,major de sa promotion.

Son « Chiqueteur d’Or » en poche, elle décide, avec son mari, de créer une société de peintres décorateurs pour faire mieux connaître ce métier aux Parisiens.

A cette époque, le Ville de Paris réhabilite le Viaduc des Arts dans le XIIème arrondissement et le destine à des ateliers d’artisans d’Art. Elle remporte le concours à candidats pour une voûte atelier, et en mai 1995, la société « MATIERES PREMIERES » s’installe au Viaduc des Arts et devient en 1997 « 123 MATIERES ».


Enseignement

Comme toute discipline naissante, la profession d’ « Enduiseur-Stuccateur » est un métier dont il faut apprendre et réapprendre les gestes. Peu de personnes sont capables d’en parler avec expertise et connaissance. Pour cette raison, Michèle Houdin a décidé de transmettre les bases de ce métier qu’elle a largement contribué à faire renaître, notamment au travers un partenariat avec l’Ecole d’Art Mural de Versailles, où elle trouve un environnement idéal, pour un enseignement de qualité.

www.123matieres.com


Découvrir les formations

En continu ou la carte, il existe une formation qui vous correspond.

L’Ecole d’Art Mural de Versailles sur Facebook

Retrouvez l'actualité de l'école sur Facebook

Visiter la page Facebook

Rentrée le 10 septembre 2018

La nouvelle promotion 2018-2019 effectuera sa rentrée le 10 septembre prochain.

Demande d’information & documentation

Contactez-nous

Campus France    Alliance Française